Markitos VTT

mardi 25 septembre 2018

Divagations au Coquibus... the best of ! Mardi 25 septembre 2018

  Ça fait maintenant de nombreux mois que je ne suis pas allé à Fontainebleau. Il est temps de réparer cet impair et de programmer une petite balade dans les bois bellifontains. C'est donc ce mardi que j'ai choisi pour aller rouler à Bleau. Pour le choix du parcours je n'ai pas hésité longtemps, je choisis mon circuit favori, la boucle du Coquibus. Je veux profiter de la sécheresse actuelle pour y aller. Je suis sûr de ne pas trouver d'eau sur les platières. Les rochers vont être secs, roulants et accrocheurs comme jamais. En effet je vais vite remarquer que c'est même plus que ça. Les mares sont complètement asséchées, les herbes jaunies. C'est la désolation même tant le manque d'eau se fait sentir. J'ai rarement vu ça, et nous sommes fin septembre !

Platière du Laris qui Parle.


lundi 10 septembre 2018

De Yerres à Melun en suivant le GR2, lundi 10 septembre 2018

Après avoir goûté au gravel, j'avais envie de faire des bornes mais en VTT cette fois. Aussi j'ai proposé à Cyrus d'aller rouler sur les coteaux de la Seine en suivant en grande partie de GR2. On va ainsi rejoindre Melun en partant de Yerres et faire le chemin retour en RER. 

Nos montures lors du départ à Yerres.


jeudi 6 septembre 2018

Gravel à Vincennes et sur les bords de Marne, le jeudi 06 septembre 2018.

Aujourd'hui j'ai rendez-vous avec Cyrus chez lui. Je m'y rend en RER et non en vélo car je vais lui emprunter  son Kona Rove, un vélo Gravel. pour moi ce sera une première, je vais délaisser le VTT pour un vélo à pneus fins. Ce n'est pas tout à fait un vélo de route, ni tout à fait un cyclo-cross. C'est un vélo passe-partout et j'ai hâte de voir ce que ça donne sur les chemins. 
Nous partons vers Vincennes où nous avons parcourus quelques singles et rouler sur l'anneau. Enfin sur juste une petite partie de l'anneau, rapidement nous le quittons pour retourner sur les singles et surtout rejoindre les bords de Marne à Nogent s/Marne.
Jusqu'à Neuilly Plaisance nous roulons assez rapidement sur le bitume. Là nous retrouvons un single qui suit le Canal de Chelles. Je m'amuse comme un gamin avec le Kona. Il est vraiment adapté à ce genre de de terrain. Je me fais quelques petites frayeurs à cause de mes réflexes de vététiste, mais c'est sans gravité. 
Nous traversons le canal et la Marne à Gournay et entamons le chemin du retour. Ce sera un long et rapide roulage jusqu'à Maison Alfort par les bords de la rivière. J'ai de bonnes jambes et je me sens bien à l'aise sur ce vélo, mais pas encore assez pour me permettre de franchir quelques obstacles comme le fait Cyrus avec son Vagabonde.
Pour un premier essai de vélo Gravel je dois dire que j'ai été agréablement surpris. La géométrie du vélo, ses pneus fins, sa légèreté, en font un vélo qui ne demande qu'à voyager et à sortir des sentiers battus. Il ne passe pas partout comme un VTT mais il nous emmène plus loin et plus aisément.
Merci Cyrus pour le prêt du vélo.



Nogent sur Marne.