Markitos VTT

vendredi 17 août 2018

Via Senonensis : 4ème étape Pont sur Yonne - Joigny, le vendredi 17 août 2018

Je me lève, ou je devrais plutôt dire, je me force à me lever à 7h05. Cela fait 20mn que je suis réveillé mais mon corps refuse de faire le moindre effort. Je sors enfin de la tente. Je prend mon temps pour tout ranger, me préparer et je décolle enfin à 8h15. J'ai à peine déjeuné, je compte prendre un petit déj' à Sens, à une quinzaine de kilomètres. 
Pour sortir de Pont sur Yonne il faut grimper, mais ça se passe bien. Le plus dur reste à venir, car avant Sens je vais me taper deux grosses ascensions, dont la plus belle va me mener à l'Eglise de Saint Martin du Tertre. De là on a une superbe vue sur Sens et la Vallée de l'Yonne.

Aqueduc de la Vanne à la sortie de Pont sur Yonne.


jeudi 16 août 2018

Via Senonensis : 3ème étape Saint Sauveur sur Ecole - Pont sur Yonne, le jeudi 16 août 2018

Après les deux premières parties de la Via Senonensis faites en février et septembre 2017, j'en ai fait une autre sur deux jours les 16 et 17 août 2018. Je suis parti de chez moi, en train, jeudi 16, pour rejoindre Melun. De la gare melunaise je suis allé jusqu'à Saint-Sauveur-sur-Ecole par les bords de Seine. En septembre je m'étais arrêté à St Sauveur. Je recommence donc mon parcours sur le Compostelle à la sortie du village.
Il fait beau ce matin. Le ciel est bien bleu. La température est encore un peu fraîche. Je suis en forme et je roule bien. Le rythme est élevé. Il faut dire que sur les premiers kilomètres il y a beaucoup de bitume. Et quand le bitume disparaît, il laisse la place à de larges pistes roulantes, comme entre Fleury en Bière et Barbizon.



J'arrive dans le village des peintres à 10h35, soit 1h15 après mon départ de la gare de Melun et 22km. Je fais une pause à la boulangerie pour un petit en-cas et m'acheter du pain pour le repas du midi. 
Je repars. Je vais traverser la forêt de Fontainebleau, mais cette fois pas de single, pas de passages techniques, de racines, de rochers ... non, rien, nada ! J'emprunte une route forestière goudronnée qui va de Barbizon à Fontainebleau. Je la quitte au carrefour Louis-Philippe, aux portes de Fontainebleau. Je suis sur un large chemin qui va devenir un joli, mais court, single descendant qui se termine juste au-dessus du cimetière. Je traverse ensuite rapidement Fontainebleau puis Avon, en ayant au préalable longé le Canal du Château.

Barbizon.


vendredi 25 mai 2018

Tour de la Drôme des Collines VTT, le bilan et le film. Du mardi 22 au jeudi 24 mai 2018.

Voici pratiquement un mois que je suis rentré de mon itinérance annuelle. Cette fois je suis parti dans la Drôme, dans la Drôme des Collines pour être totalement exact. j'ai choisi cette destination pratiquement au dernier moment, à peine 15 jours avant la date du départ. Ce sont les mauvaises conditions météo qui m'ont fait changer de destination. 


Je pensais y trouver un parcours sec typique du Sud, mais je dois avouer que je ne connaissais les particularités de ce joli coin de France. La Drôme des Collines ce n'est pas du tout la Drôme Provençale, loin de là. 
En effet j'ai été surpris par la grande quantité d'eau et de boue que j'ai trouvé tout au long du parcours, surtout lors de la 2nde étape, ainsi qu'au début de la troisième. En fait toute la partie la plus à l'Est du parcours était très humide, dommage car par temps sec elle présente un joli potentiel.
C'est la première fois que je rencontre de telles conditions sur une itinérance. J'ai déjà eu du froid, de la neige, du vent de la pluie mais jamais ces diverses conditions climatiques ne m'ont autant gêné comme cette fois. J'ai échappé à la pluie mais pas à la boue et à la glaise collante.