Markitos VTT

mardi 13 août 2019

Circuits 5 et 8 de la base de loisirs de Buthiers. Mardi 13 août 2019.

La semaine dernière j'ai fait une partie du GR32 au départ de Malesherbes. Je voulais effectuer la partie sud entre Malesherbes et Orléans aujourd'hui, soit environ 100km, mais la logistique (horaires des trains), le réveil précoce, la réapparition de douleurs dorsales, m'en ont dissuadé. Je remets ce projet à plus tard, je ne l'abandonne pas. 
Cependant j'ai bien aimé le secteur de Malesherbes et de Buthiers, et j'avais très envie de venir y rouler de nouveau. Aussi il y a quelques jours j'ai préparé avec Basecamp un parcours en reprenant le tracé des circuits de la base VTT de Buthiers. J'ai jeté mon dévolu sur les parcours 5 et 8, de 18 et 36 km respectivement. J'ai a ma disposition juste un fichier pdf et un autre en jpg, qui représentent les différents parcours sur des cartes basiques. Je n'ai pas trouvé les trace GPS sur le net. Néanmoins grâce à mon logiciel et à sa cartographie, j'arrive à reproduire ces circuits en fichiers GPX pour mon GPS. 
Je pars donc pour Malesherbes en RER. J'y arrive à 10h10. Un petit tour à la boulangerie pour y acheter mon repas du midi, et enfin je pars. Je rejoins le départ du circuit n°5 à la base de loisir de Buthiers. Il a été tracé au sud de la base. Il suit la vallée de l'Essonne en jouant à saute-mouton entre les départements du Loiret et de la Seine et Marne. 

Malesherbes. Le GR32 se confond avec le GR655E, chemin de Saint Jacques de Compostelle voie de Tours.


lundi 5 août 2019

GR 32 : entre Seine et Loire, balade gâtinaise. Partie 1. Lundi 05 août 2019

J'ai depuis peu le Topoguide de la FFRP sur le Parc Naturel Régional du Gâtinais Français et dans celui-ci il y a un topo sur le GR 32. Ce GR relie la Seine à la Loire, ou bien le contraire, cela dépend du sens du vent 😅 Sur mon Topo la partie décrite va de la gare de Malesherbes, dans le Loiret, à celle de Saint-Fargeau-Ponthierry Pringy, en Seine et Marne. Le GR32 dans sa globalité relie Ponthierry à Chécy (Loiret), juste à côté d'Orléans.

Le Topoguide de la FFRP.

Ce matin j'ai donc pris le RER D en direction de la région Centre pour faire la traversée du Parc Naturel du Sud au Nord. J'arrive à Malesherbes à 09h40, je file à la boulangerie voisine de la gare. Je m'achète un petit ravito pour le midi. En effet en plein mois d'août dans la campagne Gâtinaise, je ne suis pas sûr de trouver de quoi ravitailler en cours de route.

Le terminus du RER D.

dimanche 9 juin 2019

Via Senonensis : 5ème étape Joigny - Vézelay 2/2, le 09 juin 2019

La nuit n'a pas été de tout repos. Entre la famille bruyante qui rentre en pleine nuit, genre 3h du mat, et qui fait barouf de tout les diables, et la fraîcheur humide ambiante, j'ai dormi par épisodes. Aussi quand mon réveil a sonné à 6h, j'ai eu un peu de mal à me lever. 
Que dire de mon abri MSR ? et bien je ne suis pas du tout convaincu. Certes c'est léger, mais à peine monter, il a commencé à s'humidifier du fait de la rosée naissante. Et au petit matin la toile était complètement trempée. Heureusement que l'intérieur est un peu large et que j'ai dormi sans toucher la toile. Et oui c'est un mono-paroi et comme toute mono-paroi c'est sympa que par temps bien sec. Du coup j'ai du replier un abri totalement humide dans sa housse. Pas glop !
Bref après une petite toilette et sans petit déjeuner dans le bide, je pars à l'assaut de la Colline Éternelle. Il est 7h moins 5 lorsque je pars du camping. Dès le départ ça grimpe. C'est soft pour l'instant. Je connais la première partie de la montée, je l'ai reconnue hier soir en retournant au camping après avoir bu ma petite mousse. Je quitte la piste pour un chemin herbeux. Pour l'instant ça va bien.

Dans Asquins, sur la chaussée.

"La Colline Éternelle".